Touba Saint-Etienne

Dahira Safinatoul Amane Touba Saint-Etienne

  1. Création du Dahira Safinatoul Amann Touba St-Etienne.

Le Dahira Safinatoul Amane Touba St-Etienne a été crée en 2009, sur initiative des talibés mourides résidant dans la ville de Saint-Etienne. Ces derniers, pour la plupart des étudiants, avaient tous sentis le besoin de trouver refuge auprès du Dahira pour un abri contre les pièces inhérentes de la vie occidentale. Comme le sacerdoce d’un talibé est de vulgariser les enseignements de CHEIKH AHMADOU BAMBA,  les talibés ont commencé à ouvrer dans ce sens. C’est ainsi que les membres, bien qu’étant minime (cinq membres assidus en 2009) avaient commencé à réunir chaque dimanche chez l’un des membres. Par la suite, un local fixe fut trouvé chez un condisciple habitant au 5, rue Clément FORISSIER à St-Etienne. De fil en aiguille, le Dahira commençait à se massifier et à accueillir de plus en plus de membres. Des marches avaient été faites auprès de tous les ressortissants musulmans sénégalais sans distinction confrérique pour les sensibiliser à venir profiter des avantages que pouvait leur procurer la fréquention du Dahira. Cet appel à permis à certains adultes qui trouvaient des lacunes dans l’apprentissage de l’arabe et du Saint Coran de venir améliorer leur niveau. C’est ainsi que des séances d’enseignement arabe et d’explication de certaines pratiques se dispensaient tous  les jeudi soir.

  1. Le nom du Dahira

En ce qui concerne le nom que porte le Dahira, il a été choisi par le commandeur des mouride actuel CHEIKH SIDY ALMOKHTAR MBACKE qu’ALLAH Lui prête longue vie.

En effet, lors d’une des visite qu’effectue chaque année Serigne Cheikh, khalif de Serigne Abdoul Khadre MBACKE auprès des disciples de Saint-Etienne, nous lui avions soumis le souhait de choisir un nom pour le Dahira. Mais le Saint homme nous avait expliqué le choix du nom d’un Dahira n’était de son ressort et il nous avait ensuite orienté vers le khalife général des mouride, l’autorité suprême de la communauté dont revient ce privilège.

Par la grâce d’ALLAH, un de nos condisciples qui s’était rendu au Sénégal, avait pu soumettre notre requête au khalife de Serigne TOUBA. Ce dernier nous donna le nom symbolique de SAFINATOUL AMAN pour le Dahira. Dans missive, Serigne Sidi ALMOKHTAR nous recommande d’œuvrer sur le chemin droit que nous a tracé ALLAH (SWT), de s’entraider et de se conformer aux préceptes de l’islam et surtout de bien travailler pour la quête du bonheur des deux mondes.

  1. Ses relations?

S’agissant de ses activités et ses relations avec les Dahiras de la France, il faut rappeler que la ville de St-Etienne se trouve dans la région Rhone-Alpes, à une demi-heure de l’agglomération Lyonnaise. Cette proximité avec cette grande ville du centre de la France fait que nous entretenons des relations étroites avec le Dahira MUBBAWA -SIDQIN. Même avant le Dahira de la ville de Saint-Etienne ne soit mis sur pieds, chaque année les mourides de la ville passaient le grand magal de touba à Lyon. Jusqu’en 2014 cette tradition reste maintenue. Nous échangeons aussi avec le Dahira de Roanne avec nous partageons le département de la Loire. Le Dahira trés dynamique de Clermont Ferrant n’est pas en reste.

Il faut noter également que le Dahira de Saint-Etienne célèbre chaque année tous les Magal remémorant un événement dans l’Islam en général et pour la communauté mouride en particulier.

Par ailleurs, il est membre de la fédération des Dahiras Mourides du Centre de la France. A ce titre, il  participe activement à toutes les activités de la dite fédération. Le dévouement la disponibilité des membres du Dahira est reconnu par la plupart de nos condisciples mourides de France.

Pour plus d’ouverture mais aussi, suite aux nombreuses sollicitations surtout des femmes qui voulaient assister au Dahira et pour l’enseignement des enfants, le dahira a choisi un local situé au 96, BD de FRAISSINETTE 42100 à St-Etienne, pour pouvoir accueillir cette couche très importante de la société.

Nous lançons, un appel solennel à tous les musulmans d’ici et d’ailleurs de venir apporter leur concours dans l’accomplissement de notre noble mission.

Nous rappelons pour finir ces mots prononcé par Serigne Moussa KA « Le noble qui s’est engagé dans la bataille n’aura jamais la même dépense que le civil resté chez lui ».

Qu’ALLAH Prête longue vie a CHEIKH SYDI AL MOKHTAR MBACKE

Bureau:

Liens utiles: Site du Dahira   Page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *